Tribune

Déclin ou Renaissance ? : voeux 2021 de Rafik Smati

Mes chers compatriotes,

Présenter ses voeux en ce début d'année 2021 est un exercice plus délicat qu'il n'y parait. Comment en effet imaginer se « souhaiter le meilleur » quand on sait que cette année s'annonce difficile et hasardeuse ? A titre personnel, bien sûr, je vous souhaite bonheur et santé pour vous et vos proches, et l'accomplissement dans vos projets, personnels et professionnels.

Mais qui peut de bonne foi attendre que 2021 soit une bonne année au sens collectif ? Notre économie traverse la plus grave crise depuis un siècle et les mois qui sont devant nous seront ravageurs ; les petits patrons sont laminés ; la jeune génération se sent sacrifiée ; la classe moyenne est hantée par la peur du déclassement ; plus de 10 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté…

Je dois vous avouer que je suis inquiet pour l'avenir de notre pays. À court terme tout au moins. Alors que certains, par paresse intellectuelle, affirment que la crise sanitaire est la cause de tous nos maux présents et à venir, j'y vois d'avantage un catalyseur, un révélateur de nos turpitudes et de nos errements.

La matrice technocratique française n'est plus adaptée à un monde qui exige de la proximité, de l'agilité, et une rapidité d'exécution dans la gestion des crises. Cela fait 40 ans que notre pays n'est plus gouverné, mais administré par une « nomenklatura » d'État qui a fait de la France son jouet ; 40 ans de politiques clientélistes qui ont sacrifié la prochaine génération pour privilégier la prochaine élection ; 40 ans au cours desquels l'auto-dénigrement a remplacé le désir de grandeur, et où la médiocrité a supplanté l'ambition et l'esprit de conquête… Aujourd'hui, plus aucune grandeur ne se dégage de l'action publique.

Voyez-vous, je suis passionné par l'histoire de l'empire romain. Et je sais que tout ce qui a fait la grandeur des premiers siècles de Rome reposait sur une grande idée : la «romanisation» de l'Europe et de la Méditerranée. Dès l'instant où ce rêve ne fut plus incarné, où la jouissance à court terme commença à primer sur les grandes ambitions, alors l'Empire romain s'effondra sur lui-même. Telle est la situation dans laquelle la France est aujourd'hui : aucune ambition, aucun rêve, aucun futur.

Toutefois, je ne m'adresserais pas à vous aujourd'hui si je considérais que l'histoire de France était arrivée à son terme, et que notre déclin était irréversible.

De tous temps, les périodes de crises ont permis de révéler deux types de tempéraments : d'un côté ceux qui ont peur, se lamentent, subissent et parfois se nourrissent du chaos ; d'un autre coté ceux qui parviennent à garder confiance, savent se remettre en question, et s'adaptent. Les premiers se résigneront à l'idée d'une décadence de la France et de l'Europe. Les seconds préféreront se battre pour leur renaissance. Je suis de ceux là.

Aussi, je vous engage à ne pas voir dans les crises actuelles des voies sans issues, mais au contraire des moments de transition porteurs d'opportunités et de changements. Telle est d'ailleurs le sens antique du mot crise (« krisis »).

Etre pessimiste par la raison ne doit surtout pas vous empêcher d'être optimiste par la volonté. Malgré toutes les crises que nous traversons (et elles seront douloureuses), ayez conscience que rarement dans l'histoire de l'humanité les conquêtes à mener n'auront été aussi nombreuses, et cela dans les domaines de l'environnement et de la mer, des sciences et des technologies, de la démocratie, du social, de la transmission du savoir, de la culture et bien d'autres encore…

Nous avons à notre portée tous les leviers pour penser et construire un monde nouveau, plus juste, plus humble, plus inventif, plus participatif. Saisissons-les ! La peur légitime du lendemain ne doit pas vous laisser penser que nous sommes à l'aube d'un nouveau moyen âge, alors qu'un sursaut collectif pourrait nous entrainer dans une nouvelle ère de prospérité.

C'est pourquoi vous ne m'entendrez jamais donner dans le « c'était mieux avant » dogmatique. Je sais ce que nous devons à notre passé et à notre histoire. Mais je ne veux pas pour autant que nous en soyons prisonniers. Du reste, le plus grand des hommages que nous puissions rendre à nos anciens est de poursuivre leur oeuvre, et de la projeter dans l'avenir.

Je suis d'autant plus enthousiaste que je porte en moi la conviction profonde que s'il y a un pays au monde qui peut se hisser en laboratoire d'un nouvel ordre économique et social, d'un nouvel ordre écologique, et d'un nouvel ordre démocratique, c'est bel et bien la France ! Parce qu'au cours de nos 2000 ans d'Histoire, nous avons toujours été à l'avant garde. Parce que nous avons surmonté bien des crises. Parce qu'il existe un génie français. Parce que nous avons une géographie et une culture que le monde nous envie. Parce que la France est le pays de la Liberté et de l'audace. Parce que oui, l'Europe et le monde attendent le réveil de la France !

L'oeuvre qui nous attend est passionnante. Il appartient à chacun d'entre-nous d'être des acteurs de la mutation qui est à l'oeuvre et de faire de cette crise un moment d'innovation, de création, de partage, et de solidarité. Nous allons bientôt assister à ce qui sera peut-être considéré aux yeux de l'histoire comme la nouvelle Renaissance de la France et de l'Europe. Vous pouvez compter sur moi pour y prendre ma part.

Mes chers compatriotes, ayez confiance.
Ayez confiance en vous.
Ayez confiance aux autres.
Osez. Echouez. Osez-encore.
Soyez libres !

En conjuguant nos énergies et nos talents, en valorisant les principes de liberté et de responsabilité, en avançant avec bienveillance, fermeté et humanité, nous soulèverons des montagnes. Et tous ensemble, unis, nous réussirons !

C'est maintenant que cela commence. Vive 2021 !

Rafik Smati
Entrepreneur, et président d'Objectif France



14 commentaires

04-05-2021 08:03

Merci MONSIEUR SMATI POUR LES VOEUX POUR LA FRANCE vous êtes dans la droite lignée du général de Gaulle qui avait redonné sa place à la france pour que son histoire continu pour des siecles

07-01-2021 12:59

Merci monsieur smati pour ces voeux qui sont les plus à la hauteur de l'époque "particulière" que nous vivons. BRAVO



05-01-2021 22:08

Merci Président d'Objectif France, et merci au vice-président. Nous serons nombreux cette année 2021 à vous soutenir. Meilleurs vœux à tous les membres d'Objectif France. '' Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses ''. Il est temps d'agir rapidement pour limiter les difficultés qui s'accumulent. Bien fraternellement Thierry MANIEZ

01-01-2021 17:25

Oui, la bougie de l’espérance rallumera celles de la paix, de la foi, et de l’amour lorsqu’elles seront éteintes 😇😇😇

01-01-2021 07:09

Magnifique papier qui donne envie de se battre davantage . J’avais déjà considéré vos vœux pour 2020 comme étant les plus beaux, de toute la classe politique! Merci et très belle année 2021 j

31-12-2020 14:34

Merci M. SMATI pour vos voeux pour 2021, ainsi que de l'espoir que vous suscitez pour sauver notre France, aujourd'hui partiellement confinée, demain très probablement en réanimation ou tout du moins durablement sous haute perfusion . Pour ma part je suis prêt à m'engager pour porter cette Renaissance à laquelle vous appelez. Cependant pour cela, il me semble indispensable que l'analyse de nos Forces/Faiblesses (SWOT) soit implacable et éviter tout appel aux bons vieux discours de la méthode Coué utilisée depuis plus de 40 ans pour masquer nos manquements. Bien plus qu'une ambition, de la confiance et de la volonté, il faudra bien jauger les forces, les besoins et accepter le ''COMBAT'' sous toutes ses formes, non violentes bien sûr (!), des remises en cause profondes et difficiles avec bien entendu une pensée et des actions hors du cadre habituel. Cette renaissance nécessitera aussi des messages cohérents, lucides et sincères mais surtout de VERITE. Bonne année 2021 à vous, votre Famille et pour avancer d'un pas vers une Renaissance de la France.

31-12-2020 11:34

Merci Rafik SMATI pour ces Voeux pour 2021! Il y a un constat lucide et une l'ambition pour la France que vous nous portons tous avec vous chez Objectif France. Et gageons que le souffle qui s'en dégage gonflera les voiles du bateau France à la dérive et lui permettra avec le bon capitaine à la barre que vous saurez être, non seulement d'éviter le récif qui s'approche mais aussi de nous conduire vers un avenir prospère et harmonieux.

Lc

31-12-2020 10:18

Merci pour ce Message positif M Smati mais qui nécessitera, face aux 40 années d'administration écoulées, patience pour ce nouvel ordre à mettre en œuvre. Et une remise en question de chacun pour la prise de conscience d'un combat collectif afin de privilégier les atouts de notre pays que vous vous efforcez toujours de décrire en priorité : position géographique de notre pays et culture française... MEILLEURS VŒUX 2021 à vous et votre famille..

31-12-2020 09:00

Merci Président Pour ce beau message inspirant beaucoup d espoir pour la France Meilleurs vœux 2021 Très sincèrement

31-12-2020 07:06

Merci pour ces vœux sincères qui doivent faire prendre conscience à chaque français que renoncer au « Déclin » passera forcément par un choix assumé en rejoignant un projet collectif cohérent. La politique égocentrique appartient au passé, le projet « Objectif France » montre la voie pour que demain nos enfants puissent retrouver ce que nous avons perdu. Ce n’est que le début du combat qui sera long et difficile mais il appartient à chacun de prendre sa part de responsabilité. Merci Mr Rafik Smati, je vous présente tous mes vœux à titre personnel et au nom d’OF 64/40.

30-12-2020 21:08

J’espère sincèrement que vous ne changerez pas quand vous y arriverez. Parce que je sais que vous allez y arriver ! Mille Mercis !!!

30-12-2020 19:03

Merci pour ce message d' espoir....Meilleurs voeux pour 2021 pour Vous et votre Famille, pour Objectif-France et tous ses membres....

30-12-2020 18:43

Merci monsieur smati pour ce message inspirant. La feuille de route que vous nous tracez est limpide et engageante. Vous avez tout mon soutien.

30-12-2020 17:04

Très bon message !’ Mais de libérer de l’hydre technocratique dépend à la fois de changements de comportements individuels mais aussi de décisions politiques !

Commenter cet article