.
Tribune

Lettre à Napoléon Bonaparte

Sire,

Je vous écris d’un temps tourmenté, où la France est traversée par des doutes et fait face à de multiples défis.

Cela fait deux siècles que vous nous avez quittés. Tant de choses ont changé depuis votre règne : l’humanité entière est désormais reliée en temps réel grâce à un réseau de communication révolutionnaire, nous vivons plus longtemps et en meilleure santé, et nous avons débuté la conquête de l’espace.

Pourtant, malgré ces changements étourdissants, votre oeuvre demeure intacte. Elle nous accompagne chaque jour. Nous continuons à utiliser votre Code Civil (certes amendé au fil du temps pour s’adapter aux évolutions de la société). Nos enfants sont éduqués dans les lycées que vous avez inventés. Le Baccalauréat reste un rendez-vous initiatique primordial pour la jeunesse de France. Les Français les plus valeureux sont toujours décorés de l’insigne de la Légion d’Honneur. La Cour des Comptes, les Chambres de commerce, la Banque de France, et tant d’autres institutions que vous avez créées continuent d’influencer la vie de notre pays.

Je suis admiratif de l’impulsion réformatrice que vous avez donnée à la France. En quelques années à peine, vous avez transfiguré notre pays et l’avez armé pour l’avenir. Vous avez fait de lui un phare qui illumine le monde. Hélas, la France d’où je vous écris a perdu cette flamme conquérante, essentielle pour accomplir de grandes réalisations. La précaution érigée en religion et la peur du risque ont bridé l’audace et le génie français. La repentance a supplanté la quête de grandeur. Le culte du court terme a tué l’avenir.

La plupart de vos successeurs n’ont pas été dignes de votre héritage. À quelques exceptions près : je pense notamment à votre neveu Louis-Napoléon Bonaparte, ou encore à un général de l’armée française qui joua un rôle clé pour libérer la France de l’envahisseur allemand au milieu du XXème siècle. Charles de Gaulle - c’était son nom - offrit quelques années plus tard une nouvelle constitution à la France. Grâce à ces deux hommes d’exception, ainsi qu’à une poignée d’autres illustres Français, notre pays a pu conserver son rang de nation puissante et influente.

Sire, à mes yeux, vous n’êtes pas seulement un grand réformateur. Vous êtes aussi, aujourd’hui encore, un modèle d’intégration et de méritocratie. Votre parcours personnel démontre à quel point la France sait s’ouvrir à ceux qui viennent d’ailleurs. Vous êtes né alors que la Corse était à peine française. Vous avez rejoint le continent à l’âge de 10 ans, alors que vous ne parliez que si peu le français. Votre accent prononcé vous a d’ailleurs valu le surnom de « la paille au nez » auprès de vos camarades. Mais à force de travail acharné, et parce que vous aimiez profondément et passionnément la France, vous êtes entré en résonance avec elle, jusqu’à devenir le premier des Français. Vous êtes même parvenu à propager partout en Europe les idéaux de la Révolution Française, contribuant ainsi à mettre un terme aux monarchies absolues du continent.

Sire, la France d’où je vous écris peine à définir et à affirmer son identité. À cet égard, vous avez réussi à réaliser une alchimie rare dans l’histoire de notre pays. Vous avez fait renaître les racines antiques de la France en assumant pleinement l’héritage du grand empire romain. Vous avez transformé Paris en une nouvelle Rome, en adoptant tous les codes artistiques, architecturaux, et même politiques de la ville éternelle. En parallèle, vous avez embrassé les racines chrétiennes de la France, en vous faisant sacrer Empereur dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris en présence du Pape. Tout en vous enracinant dans l’âme profonde du pays, vous avez insufflé en France un léger esprit d’orient, dont vous vous êtes nourri lors de votre campagne d’Egypte. Vous avez compris plus que quiconque ce qu’est la France : un pays fier de ses deux millénaires d’histoire, et une nation en mouvement qui ne se fige jamais.

Sire, au vu de ce que je vous écris, vous pourriez penser que votre oeuvre est incontestable et incontestée. L’honnêteté m’oblige à vous avouer que ce n’est pas le cas. D’ailleurs, nombre de nos rues ont été baptisées du nom de vos maréchaux les plus fidèles ou de vos victoires militaires les plus éclatantes, mais peu d’entre elles portent votre nom. Beaucoup de mes contemporains vous reprochent, par exemple, le rétablissement de l’esclavage ou le sang que vous avez fait couler lors de vos guerres, quand bien même vous n’étiez pas à l’origine de la plupart d’entre elles. Ceux là n’ont pas compris que l’histoire d’hier ne peut pas être jugée avec notre regard d’aujourd’hui. En ce qui me concerne, même si je déplore certains de vos actes, je m’abstiendrai de les juger. Je considère l’Histoire de France comme un tout. Et je me repose sur ce tout pour me projeter dans l’avenir.

Oh, bien sûr, j’ai bien quelques regrets. Je ne peux m’empêcher d’imaginer ce qu’auraient été la France et l’Europe si l’ivresse du pouvoir ne s’était pas emparée de vous à la fin de votre règne. Peut-être la France et l’Italie seraient-elles encore unies et formeraient le socle d’un grand empire latin ? Peut-être l’Allemagne aurait-elle été moins puissante, et donc moins belliqueuse au XXème siècle ?

Sire, malgré les imperfections de votre oeuvre et les décisions contestables et hasardeuses que vous avez été amené à prendre, vous demeurez pour moi, comme pour beaucoup d’entre nous, une boussole. Je ne suis en rien nostalgique, mais je sais une chose : c’est en regardant le passé, et en puisant notre énergie dans les grandes figures qui ont fait notre histoire, qu’il nous sera bientôt possible d’offrir un nouveau futur à la France, et un avenir prospère à nos enfants.

Sire, vous l’avez compris, la France d’où je vous écris va mal. Elle est fracturée et divisée. Le déclin la guette. Mais nous allons la relever et lui redonner son éclat. Nous y parviendrons, parce que « impossible n’est pas Français ».

Je vous en fais le serment.

Sire, je vous prie de recevoir l’expression de toute ma gratitude.


Rafik Smati
Entrepreneur, et président du mouvement Objectif France


42 commentaires

08-05-2021 16:34

Très beau texte.Grand merci à vous,Monsieur Smati, vous nous redonnez la force de continuer le combat, vous nous montrez que le chemin est toujours ouvert.

05-05-2021 06:13

« Chapeau » Monsieur Smati pour le contenu de ce courrier à la fois symbolique et réaliste. Votre démarche et votre engagement, que je découvre, sont forts et indispensables pour l’avenir de notre beau Pays. Nous sommes avec vous. Merci.

03-05-2021 20:55

Bonsoir Monsieur, très beau texte et belles pensées comme d’ailleurs la plupart de vos prises de position. Mais je crois que vous êtes trop optimiste. Le mal est si profond (insécurité, école, immigration, islamisme, endettement et surtout mentalités) que nous n’avons plus qu'à mourir debout (pour paraphraser Michel Onfray)

03-05-2021 19:04

Magnifique. Un grand merci M. Smati. Je pensais qu'il était trop tard pour relever la France. Vous me redonnez espoir.

03-05-2021 17:06

Lucidité, optimisme... Magnifique! Napoléon Bonaparte aurait sans nul doute beaucoup aprécié cette projection dans l'avenir au travers de cette superbe missive, qui permet aussi de nous rencontrer au fil de vos mots nous renvoyant avec bonheur dans un passé glorieux certes mais sans occulter des périodes d'une grande rudesse, Reste une évidence, nous devons parler de la France avec fierté et amour aussi. Merci.

03-05-2021 11:53

Beau texte...si seulement nos politiques savaient lire!!! Mais ils sont sourds aveugles et incompétents

02-05-2021 08:55

hier n ' est pas aujourd 'hui...Hier c ' était l ' honneur et la grandeur... Aujourd'hui c ' est la ...chienlit !

01-05-2021 15:52

Un texte magnifique et courageux. Merci monsieur Smati

26-04-2021 09:53

Ve lo dico da repubblicana:Sire,tornate.

26-04-2021 09:35

Merci Monsieur pour votre tribune. Tant sur le fond que sur la forme,je partage votre point de vue. Je prends la liberté de la partager largement. En ces temps troublés et anxiogènes,où des soi-disants insoumis déversent leurs flots de bile,il est bon que la vérité historique soit rétablie. Bien cordialement

26-04-2021 09:05

Bravo pour cette tribune que je trouve parfaite et qui devrait être lu à tous les élèves de France pour leur redonner le goût de notre pays

25-04-2021 15:10

Bravo Mr SMATI votre démarche est une bouffée d oxygène dans cette FRANCE misérable de repentance et d ignorance gouvernée par des nains incultes et prétentieux et ce depuis plus de quatre années J adhère pleinement à votre courrier que j aurais cosigné sans hesitation

25-04-2021 12:53

La seule chose d'ennuyeux dans cette lettre, c'est le destinataire qui ne pourra la lire... Et il faut dire qu'il n'y a pas grand monde aujourd'hui pour la lire à sa place...

25-04-2021 11:01

Beau texte, pour cette célébration, avec un bel engagement de patriotisme retrouvé. Mais au delà, je crains que votre volontarisme ne soit très insuffisant et décalé tant le déclin est déjà bien engagé. Le réel devenir de la France est aujourd'hui décidé à Bruxelles et plus par les Français, c'est un fait. Pour vous convaincre , s'il en était besoin, il suffit de suivre les réglementations, livres blancs, lois Européennes qui régissent chaque jour un peu plus les moindres détails de nos vies. Et avec les plans climat, plans de relance suite au Covid, plans du numérique, etc tout va encore s'accélérer .... En 2022, l'enjeu n'est pas un choix de projet politique droite / gauche franco-français mais quelle France voulons-nous dans le monde ? Une France Nation ouverte sur le monde mais souveraine ou une France fondue dans une Europe fédérale non démocratique et administrée ? La réponse ne sera pas du "en même temps" bien sûre et un engagement nécessitera de faire un choix CLAIR.

25-04-2021 10:13

Merci Mr Smati pour cette belle analyse. En effet l'histoire ne doit pas être revue avec nos critères actuels. Cessons de débaptiser nos rues et nos places sous prétextes d'actions passées. Cessons les repentances, acceptons ce qui fût. De tout cœur avec vous .

25-04-2021 09:17

Merci Monsieur. Merci beaucoup. Nous sommes prêts à relever le défi et redonner à la France notre pays la grandeur qu elle mérite. Je crie « Présent » en tant qu ancien militaire car j ai mal lorsque je vois cette actualité et la médiocrité de nos dirigeants. Encore merci.

25-04-2021 06:26

Tout est bien dit, merci Monsieur Smati pour cette belle synthèse de l'oeuvre du Ier des Français.

25-04-2021 05:49

Merci de cet hommage au plus grand de français dont la gloire encore aujourd'hui. Nous honoré et 'Ous réconforte dans le malheur indigne ou. Nous sommes plonges

24-04-2021 17:59

Cette lettre fera date. Bravo Rafik Smati et merci de nous montrer un chemin de manière aussi brillante et généreuse.

24-04-2021 17:15

Vouloir comparer les hommes qui ont marqué notre Histoire en faisant abstraction de la période dans laquelle ils gouvernaient n'a pas de sens. Qu'aurait fait un Napoléon aujourd'hui, aurait-il pu "déjà et seulement" arriver au pouvoir ? Et de Gaulle, qui en 1968 a paru débordé par les "événements", qu'aurait-il fait face à des Gilets Jaunes vindicatifs ? Et dans ce monde des réseaux sociaux, des chaines infos où tout prend des proposions inimaginables où la France n'est plus la puissance qu'elle était il y a deux cents ans. La Chine, les EU, l'Inde, le Japon... n'avaient aucune influence en 1800 alors qu'aujourd'hui...

24-04-2021 16:46

Bravo Monsieur ! C 'est bien dit. Malheureusement, notre président de la république veut déconstruire notre histoire et veut transformer notre société occidentale en une société multiculturelle qui renonce à ses racines judéo chrétiennes et gréco romaines.

24-04-2021 16:45

merci pour cet excellent think tank;; mais 2022 approche et la poltique politicienne est nécessaire; cordialement...

24-04-2021 16:03

Chapeau Rafik Smati! Cette lettre est bien sur en 1er lieu un hommage à Napoleon Bonaparte. Mais je l'ai ressentie aussi comme un espoir auquel se rattacher pour l'avenir. Merci nous comptons sur vous!!

24-04-2021 14:35

Bravo et merci

24-04-2021 13:26

Tout est dit et bien dit. Vos propos m'ont confirmé que le clivage Gauche/Droite n'était plus d'actualité . C'est devenu clair pour moi. Il y a ceux qui veulent vivre comme des Français (civilisation occidentale, culture gréco-latine et des lumières, appropriation de l'histoire de France, us et coutumes du terroir) et ... les "Républicains de circonstance" disséminés dans tout l'éventail politique datant du siècle dernier. Par contre maintenant il faut être CONCRET pour 2022. Une immigration mal maîtrisée me semble être une des causes principales des temps tourmentés que nous subissons. Le NOMBRE ne nous permet plus d'effectuer ce long travail d'intégration nécéssaire pour se sentir pleinement français. Quel candidat proposera un référendum pour SUSPENDRE l'immigration, le temps que ceux qui sont sur place s'intègrent? Une question du type: "Arrêt du regroupement familial + Suppression de la double nationalité extra européenne + Suppression droit du sol" OUI/NON Au moins nous serons fixés, une fois pour toute sur le souhait des français de reprendre (ou non) une politique d'assimilation dont beaucoup (comme vous) n'arrêtent pas de vanter les mérites.

24-04-2021 13:18

Bravo et merci.....mais le théâtre c’est le verbe. Le verbe n’est pas l’action.

24-04-2021 12:47

Bonjour Rafik, Voilà un hommage brillant que j'applaudis. Un des problèmes que je vois dans notre monde 2.0 c'est que les réseaux sociaux donnent un echo démesuré aux médiocres, par le passé ils avaient au moins la décence de se taire... Les hommes politiques se sont malheureusement alignés sur les demandes de ces suiveurs habilement manipulés et ont donc des agendas qui ne permettent plus de lancer aucune reforme de fond et ou de grands projets... Ce n'est pas en alignant juste les mots convention, citoyens, solidaires à tout et surtout hors de propos que l'on régle les problèmes... De plus de vraies problématiques transversales comme l'environnement ont été accaparées par un parti purement dogmatique alors que ce devrait être un thème national au dessus de tout"partisanisme". Espérons un sursaut... Bravo pour cette initiative que je perçois comme une bouteille à ia mer pour les générations futures... Bon courage, Patrick

24-04-2021 12:41

Monsieur Smati, comme à l’accoutumée, votre lettre, comme tant d’autres textes que vous nous avez offert, reflète votre amour profond pour notre Patrie. Un énorme merci, Monsieur !

24-04-2021 12:38

Merci monsieur smati pour vos mots. Et au dela de vos mots pour ce que vous faites pour la France.

24-04-2021 12:33

Les mots me manquent pour décrire les sensations que ma procuré la lecture de cette lettre. Napoleon a fait la synthèse de la France de la révolution . La France d’aujourd’hui aurait besoin d’un tel ciment... et je crois bien que monsieur Smati est l’homme qui peut l’incarner..Odile Michel

24-04-2021 12:28

Bonjour Rafik, Voici une excellente initiative et un hommage que je partage. Un des problèmes que je vois dans le monde.2 c'est que les reseaux sociaux donnent un echo démesuré aux médiocres intellectuels et aux court termistes... Les hommes politiques se sont malheureusement alignés sur ces attentes et des agendas qui ne permettent pas de construire de grands projets... De plus de vraies problématiques comme l'environnement ont été accaparés par des partis alors que ce devrait etre

24-04-2021 11:55

Cher Rafik, Je tiens à te remercier pour ce magnifique texte qui rend hommage au plus grand de tous les Français ! J’espère que notre Prrsident sera le 5 mai 2021 à la hauteur de cet anniversaire ! Bien fidèlement, Nicolas

24-04-2021 11:52

Merci monsieur pour votre lettre à Napoléon à laquelle j adhère totalement : nous sommes français car nous aimons la France et son histoire dans ce qu elle a de beau et bon et moins bon aussi . Et je partage avec vous notre admiration pour Napoleon et ce qu il nous a transmis . Merci joelle vaillant .

24-04-2021 10:32

Bravo Monsieur pour ce superbe texte qui remet les choses à leur place. Merci aussi pour rendre justice à Napoléon III, le créateur de la France moderne. Votre combat est celui de tous les Français de coeur.

24-04-2021 09:49

Au-delà de savoir si on apprécie peu ou prou le personnage de Napoléon, nul ne peut contester l'impact sur le long terme de son action. Ce qu'il est essentiel de retenir, c'est qu'il faut aimer, respecter son pays,et vouloir par dessus tout agir pour qu'il puisse retrouver la place qui lui revient. Merci Mr Smati de croire en ce pays, et d'agir, d'œuvrer pour créer cette dynamique contagieuse qui fait tant défaut ailleurs.

24-04-2021 08:56

Quelques lignes que la bonapartiste que je suis peine un peu. Toutefois, chacun sa vision des choses... Sinon magnifique écrit.

24-04-2021 08:23

Bravo Monsieur pour ce bel hommage à notre plus grand homme d état que la France ait pu avoir pour la faire briller,pour la façonner et la faire renaître de ses cendres Merci pour reconnaître ce héros si vilipendé par ceux qui n aiment pas notre pays

24-04-2021 07:47

Merci Monsieur Smati, malgré que comme vous je ne partage pas certaines de ces dérives mais il a créé nos institutions et nos règles qui c’est vrai de nos jours ne sont plus respectées ou détournées. Bravo Monsieur pour votre engagement.

24-04-2021 07:34

Napoléon Bonaparte a certes laissé des institutions pérennes. Il a aussi mis l'Europe à feu et à sang et il n'a pas fait grand chose pour la liberté. Parmi les grands personnages de son époque je préfère Turgot, un grand libéral. Trop libéral pour être longtemps toléré, il fut chassé en lui imputant notamment de mauvaises récoltes ayant entrainé une disette.

24-04-2021 06:41

Merci, Monsieur Smati.

24-04-2021 06:36

Cette magnifique lettre de Rafik Smati à Napoleon Bonaparte est un chef d’oeuvre d’engagement, de volontarisme et de patriotisme. Une lueur d’espoir dans une époque ou tout s’effondre... j’en ai les larmes aux yeux 👏🏻👏🏻

24-04-2021 06:14

Merci Monsieur Smati pour cette lettre poignante, sincère et lucide. 🙏🏻

Commenter cet article